Restons connectés :
Retour aux actualités
Sustainability - Packaging and labeling

Depuis quelque temps, la préservation de l’environnement est devenue une préoccupation majeure de nombreux pays dans le monde. Pour inverser la tendance, il est impératif de travailler à l’unisson. Que vous soyez des entreprises ou des particuliers, vous avez un rôle à jouer dans cet objectif. D’ailleurs, il existe désormais des alternatives aux cartons et plastiques pour faciliter la tâche de chacun. Il s’agit de l’emballage écologique.

Mais que signifie réellement ce terme et quelle est sa définition ? Découvrez toutes les réponses à travers l’article.

 

Les conditions de l’emballage?

 

Un emballage doit répondre à quelques conditions avant de répondre à un critère écologique. D’abord, il doit être léger. Ici, on parle davantage de la quantité de matière utilisée dans sa fabrication plutôt que du pesage. Grâce à cette approche, il est possible de réduire les émissions de C02. Il sera aussi réutilisable. Cela présume que l’emballage écologique peut profiter d’une seconde vie.

Puisqu’il est à nouveau réintroduit sur le marché, une baisse de déchets sera constatée. Il sera renouvelable. En effet, la nature peut produire indéfiniment des matières organiques. Il y a par exemple le bambou, la cire d’abeille et l’amidon. En dernier lieu, le concept est indissociable du recyclage. L’objectif ne sera nul autre que l’économie circulaire. Le recyclage exige toutefois un triage en amont. En clair, les acteurs devront séparer les cartons, les papiers et les plastiques.

 

Les différents types d’emballage

 

L’emballage est distingué en deux grandes catégories. D’une part, nous avons des emballages biodégradables. Et d’autre part, il y a les emballages recyclables. Dans les deux cas, le but reste le même. Ils emploieront des ressources renouvelables. Les emballages biodégradables doivent être décomposés à courte durée.

En principe, leur durée de vie ne devrait pas aller au-delà de 6 mois. Pour initier la désintégration, il faut compter sur les organismes présents dans l’écosystème. Ces emballages biodégradables englobent des vastes matières comme le papier ou la fibre de canne. Dans le secteur alimentaire, il est envisagé de trouver d’autres alternatives variées lors du conditionnement. Les emballages recyclables sont redéployables. Aujourd’hui, toutes les matières peuvent subir ce traitement spécifique, même l’aluminium. Après un recyclage, les consommateurs devront voir des logos sur leurs produits.

Ce n’est pas évident de conditionner des produits chimiques tels des colles dans des emballages écologiques. Le problème de la compatibilité contenant – contenu peut rendre l’opération impossible. Mais c’est un ensemble qu’il faut étudier. Etraves est une société Française au cœur de l’Europe. Faire faire ses conditionnements chez Etraves va permettre de limiter les transports et donc les émissions de CO2. Nous sommes spécialistes des petites et moyennes séries, ce qui permet à nos clients d’adapter les productions pour ne pas sur produire et éviter du gâchis.

 

Comment emballer les produits ?

 

Actuellement, une entreprise a besoin de conditionner ses produits avant sa présentation dans le commerce. Dans le cas contraire, les consommateurs ne seront pas attirés par leurs allures. Si auparavant, les professionnels se contentaient d’utiliser des cartons lourds, de nos jours les tendances vont dans le packaging écologique. Il est incontournable dans le domaine du marketing.

Il est dit écologique en respectant quelques modalités parmi les étapes de fabrication, la conception et l’expédition. Plusieurs ingrédients font partie de la catégorie. Il est envisagé de parler de la fibre de roseau ou de la bagasse. Ils constituent les dernières innovations sur le marché. Il faut d’autant considérer les certifications reçues par le constructeur. Il y a, par exemple, le label EcoVadis.

Il permettra aux entreprises de communiquer au sujet de leurs performances RSE. Le label aidera à valoriser pour partie le niveau d’engagement des industries dans la protection de l’environnement. C’est le cas d’Etraves aujourd’hui.

 

Comment se passe le recyclage ?

 

Comme précédemment expliqué, un tri déterminera la nature des éléments envoyés dans un centre de traitement. Une fois sur place, les produits sont renouvelés ou compostés. Mais certains matériaux ne pourront pas profiter de cette démarche écologique (recyclage). Nous pouvons seulement reproduire un pourcentage précis de ses produits. On parle alors de taux de recyclabilité. Plusieurs articles sont issus du recyclage. Sachez qu’il n’y a pas uniquement les emballages alimentaires. On pourra aussi évoquer les sacs kraft ou les boîtes postales.

En ce qui concerne Etraves, l’enjeu de son impact sur l’environnement est au cœur de sa politique et de ses ambitions. En premier lieu, nous travaillons à réduire nos déchets à la source. Ensuite, tout est trié. Ce qui peut être recyclé, l’est. Chaque typologie de déchets est analysée et optimisée.

Votre devis

Pour faire votre demande, sélectionnez vos produits en parcourant notre catalogue d'accessoires

Votre identité

Si vous avez une question, contactez-nous !